Qu'est ce qu'une pépinière urbaine ?

C'est un dispositif innovant qui permet d’inventer et de tester des micro-actions urbaines, citoyennes, participatives, transitoires et/ou évolutives, co-conçues et mises en œuvre par les acteur·trice·s de la fabrique de la ville.

En quelques mots, une pépinière urbaine

  • accompagne un grand programme d'infrastructure urbaine, porté par une maîtrise d’ouvrage publique
  • mobilise tous les acteurs.rices et usager.e.s des espaces publics - pouvoirs publics, associations, acteurs économiques, habitant.e.s, technicien·nes
  • expérimente des pratiques d’urbanisme rapides, agiles, frugales, itératives et collaboratives, pendant des phases d’études ou de travaux
  • finance et accompagne des acteurs porteurs de micro-actions d’aménagement et d’équipement - mobilier urbain, parcours sportifs, espaces verts, aires de jeu, espaces de détente, etc.- ou de valorisation de l’espace public - animations sportives, culturelles, embellissement de l’espace, actions éphémères ou durables, ou de développement de nouveaux usages d’espaces publics en cours de transformation
  • développe une gouvernance partagée de l’espace et propose une réflexion collective et inclusive sur les usages et la fabrique des espaces publics et de la ville.

Et concrètement ?

Les pépinières urbaines, et plus globalement les initiatives urbaines participatives et innovantes, qui foisonnent de par le monde permettent la réalisation de micro-actions urbaines diverses et variées. Elles peuvent ainsi prendre la forme d'une radio mobile qui sillonnent les quartiers à Dakar, d'un aménagement citoyen d'un parc municipal, d'un diagnostic participatif autour d'un plateau sportif en transformation, d'une aire de jeu pour enfants dans un parc récemment réhabilité, d'une expérimentation de nouvelles formes de circulations piétonnes sur un carrefour etc.

20-11-03_StudioBainem_ Lancement PUD-9.jpg

Qui fait quoi ?

Le pépiniériste est l'opérateur, porteur du dispositif de pépinière urbaine, il jour le rôle de chef d'orchestre oeuvrant pour la collaboration des différents acteurs.rices qui pensent et font la ville. Le pépiniériste est souvent une organisation de la société civile ou un groupement de partenaires, il peut également être une maîtrise d'ouvrage publique, locale ou nationale. Il est identifié en lien avec la maitrise d’ouvrage du grand projet urbain que la pépinière accompagne. Il peut être désigné directement ou suite à un appel à initiatives, lancé par l'Agence française de développement (AFD). Son rôle est de co-construire, de gérer et de mettre en œuvre le dispositif de Pépinière urbaine sur plusieurs sites, espaces publics, friches identifiés en travaillant à la mise en lien de tous les acteur.rice.s et usager.e.s concernés par les transformations urbaines.

Les usager.e.s des sites et espaces de la pépinière sont au coeur du dispositif de la pépinière urbaine. Ce sont principalement les organisations de la société civile (OSC), des groupes d'intérêt économiques, des groupes d'habitant.e.s, des artistes, ou des usager.e.s des espaces publics. Ils constituent la "maîtrise d'usage" des projets urbains, car leur pratique au quotidien génère le savoir, l'expertise sur leur lieu de vie ou d'activité. La pépinière urbaine reconnaît et valorise cette légitimité et expertise. Elle accompagne donc les usager.e.s tout au long du processus de conception et de réalisation des projets, de l'identification des besoins et opportunités à l'évaluation en passant par la mise en place d'un système de gestion de l'espace partagé.

La maîtrise d’ouvrage publique est la municipalité, l'agence d'urbanisme ou de développement, ou encore l'autorité organisatrice des transports publics, qui porte le grand projet urbain structurant en complément duquel la pépinière intervient. Elle apporte son expertise technique, facilite le développement des projets dans un temps défini, fait le lien entre la Pépinière urbaine et le projet urbain classique, organise le dialogue entre le pépiniériste et les autres acteurs du projet (bureaux d’études, entreprises, autres acteurs publics ou privés).

Les experts de la ville sont des acteur.rice.s disposant de compétences spécifiques pour la fabrique de la ville. On parle par exemple des entreprises de construction, des artisan.e.s, des architectes, des urbanistes, des géographes, des chercheur.se.s etc. qui portent un regard et mettent à disposition leur expertise pour le développement des villes.

Construire une pépinière pas à pas

Chaque pépinière a ses particularités - thématiques, géographiques, contextuelles - et sa temporalité propres. Il n'y a donc pas de schéma type pour la création d'un dispositif de pépinière mais certains socles communs dans les principes et étapes de mise en oeuvre :

1.S'inscrire dans le périmètre d'un projet urbain structurant pour le territoire

2. Réaliser un diagnostic participatif et socio-économique des espaces d’intervention possibles et des besoins exprimés par les habitants

3. Réalise un atelier de co-conception du dispositif avec les principales parties prenantes au sein du territoire (montage institutionnel, identification des sites, modalités de sélection et d’accompagnement des projets, etc…)

4. Identifier et sélectionner le pépiniériste

5. Approfondir les diagnostics participatifs sur les sites et.ou espaces publics d'intervention identifié.s par la pépinière

6. Accompagner la co-conception des projets et actions d'aménagement, d'animation, d'activation des espaces, avec la possibilité de lancer un appel à idées, ou à initiatives (thématique, géographique) auprès des habitant·e·s, usager.e.s, organisations de la société civile locale ou d’entreprises locale

7. Sélectionner collectivement des projets pour les sites de la pépinières (pépiniériste et maitrise d’ouvrage)

8. Accompagner la mise en oeuvre des projets et soutenir leurs porteurs (formation, financement, etc.

9. Accompagner les acteurs dans la gestion des espaces et aménagements mis en oeuvre

10. Suivre, évaluer et capitaliser les enseignements de ces projets avec un partage d'expérience et une mise en perspective avec d'autres pépinières et d'autres initiatives urbaines innovantes de par le monde

Les pépinières urbaines peuvent être financées par des subventions de faible montant ou intégrées aux prestations d’appui à la maitrise d’ouvrage dans le cadre du projet urbain accompagné.

Et le réseau des pépinières urbaines peut accompagner le processus de création, de montage et de déploiement d'une pépinière urbaine.

Intéressés? vous pouvez nous contacter ici : contact@pepinieres-urbaines.org

Une solution née du décalage entre des besoins de services publics et le temps long des grands projets urbains

Nées en 2018 d'une réflexion autour de la nécessaire évolution de la fabrique de la ville vers des modes plus participatifs, inclusifs et agiles, les pépinières urbaines accompagnent aujourd'hui des grands projets d’aménagement urbain ou de mobilité soutenus par l’Agence française de développement.

Les toutes premières pépinières urbaines, à Ouagadougou et en Tunisie ont été prometteuses et ont suscité l'enthousiasme des différents acteur.rice.s de la ville. Alors, l'AFD a décidé de consolider cette démarche avec la mise en place, en 2020, d'un programme d'appui aux pépinières urbaines composé de trois composantes :

  • le guichet de financement pour de nouveaux dispositifs de pépinières urbaines;
  • l'animation du Réseau des Pépinières pour accompagner le déploiement des pépinières, initier des échanges entre acteur.rice.s et pour valoriser plus largement la démarche et les réflexions en cours sur la réinvention de la fabrique urbaine;
  • le suivi - évaluation, mené par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD).

Il existe aujourd'hui quatre pépinières en cours d'exécution : Abidjan, Dakar, Ouagadougou, Tunisie.

aire jeux.jpg