Olivier BEDU

Architecte, membre de l'équipe d'appui

Co-fondateur en 2003 de l’association Cabanon Vertical, Olivier est architecte de formation. Il développe Le Cabanon Vertical autour de l'idée de conjuguer les arts appliqués et les arts visuels. Olivier explore la place de l’individu dans l’espace urbain, ses usages et sa liberté d’agir. Lui et sa plateforme d’action collective envisagent l’architecture comme un territoire expérimental dont les formes s’ouvrent aux usages et à l’appropriation d’un lieu. L’auto- construction est un point de départ pour une approche poétique et active de l’espace. L’appropriation de l’espace public par l’invention d’une sculpture-lieu en est aujourd’hui la principale visée esthétique.

Fort de plus de 15 ans d'expérience en urbanisme transitoire, Olivier est membre du groupement de la Pépinière Urbaine d'Abidjan et participe au montage opérationnel et technique de l'initiative, depuis le diagnostic jusqu'à la co-construction des investissements.

Ferdinand BOUTET

Géographe, membre de l'équipe d'appui

Membre de l'équipe internationale, Ferdinand collabore avec urbaplan depuis 2018. Il a participé à l'étude de faisabilité (diagnostic et programme d'investissement prioritaire) du PAQRA, le Projet d'Amélioration des Quartiers Restructurés d'Abidjan. Géographe-urbaniste spécialisé des villes du Sud, il apporte son expérience dans le domaine des études urbaines et du développement socio-économique des territoires, mais aussi le conseil, la gestion et la coordination de projets.

Captivé depuis ses études universitaires par la complexité des villes en développement, il aspire à les rendre meilleures, plus accueillantes et fonctionnelles pour ses habitants. Epanoui dans les contextes multiculturels, sensible à l’échange et aux rapports humains, il affectionne particulièrement le travail de terrain, duquel il cherche à tirer des stratégies réalistes et adaptées.

La diversité de ses expériences professionnelles, dans des domaines opérationnels ou liés à la recherche, dans des contextes différenciés (Congo, Côte d'Ivoire, France, Laos, Malaisie, Maroc) et pour des structures diverses (bureaux d’études, groupements de recherche, plateforme d’associations), lui confère une bonne capacité d’adaptation aux projets, aux acteurs et aux méthodes de travail.

Impliqué dans la phase de démarrage de la Pépinière Urbaine d'Abidjan, Ferdinand est maintenant membre de l'équipe en appui opérationnel et administratif au coordonnateur.

Brama KONE

Docteur en Génie Sanitaire, Chef de projet

Titulaire d’une Maîtrise en Sciences et Techniques de l’Eau, d’un DESS en Génie Sanitaire et d’un PhD en Environnement (Option Eau et Santé), Brama dispose d’une vingtaine d’années d’expérience en gestion de projets de recherche-développement et de formation dans les secteurs de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement (EHA), de l’Adaptation aux changements climatiques et des Études d’impact environnemental et social.

Brama (Maître de Conférences des Université du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES)) est Enseignant-Chercheur à l’Institut de Gestion Agropastorale de l’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo, Enseignant associé à l’Université de Lomé au Togo pour le cours de "Gestion des Catastrophes et Santé Publique" du programme WASCAL (West African Science Service Centre on Climate Change and Adapted Land Use), Chercheur Associé au Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (Abidjan) et Sous-Directeur chargé du Développement de la Recherche et des Programmes au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire.

Les compétences spécifiques de Brama sont l’enseignement, la planification et la gestion de projets/programmes de recherche-développement, la gestion des déchets et des ressources en eau à l’échelle des villes, notamment africaines, le suivi-évaluation de projets, les études d’impact environnemental et social, les études épidémiologiques.

Il coordonne depuis l’an dernier la mise en œuvre de la « pépinière urbaine » d’Abidjan démarche d’animation sociale et d’urbanisme transitoire qui accompagne la mise en œuvre du Projet d’aménagement des quartiers restructurés d’Abidjan (PAQRA).

Lambert KOUAME

Animateur du projet

Titulaire d'un Doctorat en Géographie (option aménagement urbain et urbanisme) de l'université Alassane OUATTARA de Bouaké, Lambert KOUAME est spécialiste de l'animation et de la mobilisation sociale dans le cadre de projets urbains. Il dispose de plus de 05 ans d’expérience dans le domaine.

Au cours de sa carrière, Lambert KOUAME a été amené à participer à des études de planification urbaine (SDU), de programmation urbaine (PIP), d'études d'impacts et de réinstallation de population (EIES/PAR). Il a participé aux ateliers d’urbanisme de Ouaga en 2020. Il assume régulièrement la fonction d'animateur résident chargé d'appuyer les études de diagnostic comprenant les études générales sectorielles, la collecte et l’organisation des données statistiques et géographiques sur base SIG, les cartographies thématiques, l’organisation et le pilotage d’enquêtes socio-économiques auprès des ménages et l’appui à la mise en œuvre d’enquêtes ayant attrait à la mobilité urbaine.

Depuis 2016, il occupe la fonction d’expert résident dans le cadre de la mission d’appui à maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre environnementale et sociale (AMOES) auprès de la commune de Bouaké pour le projet de reconstruction du Grand marché de Bouaké. Par ailleurs, il a récemment intégré l'équipe de la Pépinière Urbaine en tant qu'animateur du projet. Membre de l'équipe basé à Abidjan, il est particulièrement en charge de la coordination et de l'animation des activités de terrain.

François LAURENT

Géographe, membre de l'équipe d'appui

François est directeur associé, co-responsable du marché à l’International et président du conseil d’administration d’URBAPLAN SA. Depuis 25 ans, il consacre l’intégralité de son activité professionnelle aux enjeux du développement des villes du Sud (principalement au Maghreb et en Afrique subsaharienne). Il pilote des études à différentes échelles, des plans de détails pour l’aménagement d’espaces publics à la planification stratégique de plusieurs agglomérations (Nouakchott, Niamey, N’Djaména, Yamoussoukro, Bouaké, Brazzaville, …), en passant par des programmes de restructuration de quartiers irréguliers (Mauritanie, Sénégal, Rwanda, Djibouti, Tunisie).

Ayant une maîtrise fine des procédures des principaux organismes de développement, il est en capacité de conseiller les maîtrises d’ouvrage nationales sur les meilleurs moyens de monter des projets éligibles aux financements internationaux. Sa faculté à animer un important réseau de partenaires d’horizons divers lui permet de mobiliser rapidement des équipes performantes.

Ses aptitudes pédagogiques et une posture favorisant l’écoute et l’échange amènent François à animer formations et séminaires sur les enjeux urbains et à assumer des missions d’appui à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour des collectivités locales ou des agences d’exécution. Il a à cœur de mener des études qui débouchent sur des réalisations concrètes et de monter des projets qui contribuent à rendre les villes plus inclusives et plus durables.

Il intervient en Côte d’Ivoire de manière continue depuis 2013.

Eric LINDER

Artiste, membre de l'équipe d'appui

Co-fondateur et directeur artistique du Festival Antigel depuis 2011, artiste-auteur-compositeur irlando-suisse et ancien sportif d’élite, Eric Linder est un acteur et activiste culturel depuis plus de vingt ans. Programmateur musique de plusieurs festivals, il crée l’événement lors de l’Expo 02 avec « Halbtraum », un spectacle inclassable avec le groupe de musiciens handicapés mentaux Die Regierung.

Plus tard, il fonde l’agence OLA et s’occupe de divers mandats d’organisation d’événements le plus souvent hors normes et Suisse et ailleurs (combats de rennes, Nouvel An sur la Plaine de Plainpalais, Nouvel An au Bénin, inaugurations en Corée). Parallèlement à sa carrière dans l’organisation d’événements culturels, Eric Linder est connu en tant qu’artiste sous son nom de scène Polar avec lequel il a sorti six albums et tourné dans le monde entier. Il collabore avec urbaplan dans le cadre de Ola up, en organisant des événements spécifiquement orientés sur les mutations du territoire et le renforcement de la cohésion sociale.

Fatogoma SANOGO

Coordonnateur du projet

Urbaniste diplômé de l’école inter-états d’Architecture et d’urbanisme de Lomé (Togo), Fatogoma est également titulaire d’un mastère professionnel en management des grands projets de construction de l’INPHB de Yamoussoukro.

Agent au bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), il a participé à la réalisation de plusieurs études et projets dans les domaines de l’urbanisme et du développement local à l’image de la mise en œuvre du Schéma Directeur du Grand Abidjan (SDUGA) à travers l’étude d’aménagement de la zone industrielle de PK 24 (ouest d’Abidjan), l’étude et l’exécution du programme d’urgence de la Commune d’Abobo (PUCA) ) qui comprend un ensemble de projets à fort impact en vue de l’amélioration significative des conditions de vie des populations d’Abobo.

En plus des missions d’études et de suivi de projets, il apporte l’assistance-conseil aux structures publiques, para publiques et privées.

Fort de plus de 5 ans d'expériences en urbanisme et développement local, Fatogoma est membre du groupement de la Pépinière Urbaine d'Abidjan pour le compte du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire et assure le rôle de coordonnateur du projet depuis le montage opérationnel et technique de l'initiative jusqu’à la réalisation.

Stanis MICHELS

architecte

Après sa formation d’architecte, Stanis se dirige vers la philosophie afin de poursuivre ses réflexions sur l’urbanisme et plus particulièrement sur l’outil de représentation cartographique. En parallèle, il expérimente ses recherches en organisant des chantiers collectifs. Par ailleurs, Stanis considère que l’espace public appartient à ceux qui en font l’usage. C’est en faisant l’expérience de cette observation qu’il s’applique à écouter et encourager les intuitions de ces derniers. Donner de la place à ceux vers qui l’architecture est destinée est le levier par lequel Stanis choisit de s’aventurer.

Il a récemment intégré l'équipe de Cabanon Vertical et de la Pépinière Urbaine d’Abidjan. Il participe au montage opérationnel et technique de l'initiative, depuis le diagnostic jusqu'à la co-construction des investissements en tant qu'animateur du projet